Rechercher

133 Les Mauvais Plans

Mis à jour : févr. 28

Suite au post précédent consacré à "Coups Tordus" écrit par Clarissa Rivière et Julie Anne de Sée, je vais vous livrer dans les posts suivants quelques anecdotes de mon cru que l'on pourrait intituler Mauvais Plans, Coups Foireux, ou Erreurs de Casting, ce genre d'histoires qui se terminent malheureusement en départ précipité., ou en fuite éperdue...

L'évolution de la liberté sexuelle, des moeurs, de l'égalité Hommes-Femmes conduit malheureusement certains-es à oublier quelques bases de savoir-vivre, qui transforment les rencontres sexy en sketchs plus ou moins drôles très peu érotiques...

Je vais vous raconte une anecdote véridique, qui vous laissera songeurs, et surtout informés-es de ce qu'il vaut mieux éviter ! Rien n'est inventé, et à peine exagéré, hihi...

Bonne lecture, et surtout, souvenez-vous de cette phrase de sauvegarde, avant de filer à toute allure : "Désolé, cela ne va pas être possible... Je vous souhaite une bonne fin de soirée ! "

Et zou.... Courage, Fuyons...


Anecdote N 1 :


Après quelques mails et textos enflammés, Isabelle accepta de rencontrer cet homme séduisant, qui lui a tapé dans l'oeil sur Meetic. Un sourire charmant, des yeux bleus dans un visage d'artiste (peintre) aux cheveux bouclés (châtain), c'est un fringant quinquagénaire célibataire, qui adore les bolides, (moto-auto), les voyages, et l'érotisme, cela promet ! Ses derniers messages décrivaient mille délices, elle en a fait quelques rêves torrides au creux de ses draps de célibataire divorcée depuis peu...

Mais ce matin, elle a opté pour la prudence : se rencontrer dans un café avant de conclure ailleurs, lui paraissait plus sûr.

(Conseil N1 : Première rencontre dans un lieu public ! )


Elle s'est vêtue sexy mais discret, à 11h. du matin, elle avait choisi la prudence, mais ses dessous étaient très sexy...

( Conseil N 2 : jouer progressif pour commencer... )


Elle commanda un café, regardant par la fenêtre sans le voir arriver.

Le temps passait, elle se posait quelques questions. Regarda sa montre.

Un type entra, cheveux blancs bouclés, traits creusés, vêtements froissés.

Elle n'y prêta pas attention, consulta son téléphone.

Le type s'approcha, et plaisanta :

- Tu me fais la tête ? Moi je t'ai reconnue !

- ... ? Il s'assit. Elle finit par le reconnaître, en vieillissant mentalement la photo reçue d'une bonne dizaine d'années. Douche froide...

Il s'assit en face d'elle, poussant vers elle un gros bouquet de fleurs.

- Pour la plus belle ! Elle sourit d'un air crispé, ravalant sa remarque sur son apparence trompeuse.

- Merci. Elle rangea les fleurs sur la chaise près d'elle, elle détestait ce genre de bouquet.

Elle pensa " Crotte, un coup foireux ! Moi qui avait revu mon épilation ce matin et mes ongles, j'aurais pu dormir une heure de plus ! "

Il avait commandé un verre de vin blanc, l'invitant à trinquer avec lui. Elle accepta un second café, en se disant : "Un café, et je file..."

Il parlait beaucoup, elle participait nonchalamment., notant de son regard laser les ongles noirs, la chemise débraillée dévoilant des poils blancs, (ahhhh), les dents jaunasses, il en manquait une (ohhhhh...)

Conseil N 3 (épilation, manucure sont recommandés, propreté et apparence soignée sont incontournables...! et pas que pour les dames !)


Elle remarqua aussi les yeux trop brillants, l'emphase exagérée dans ses propos qui attirait attention sur eux. Elle se sentit mal à l'aise. Elle se promit de finir son café et de filer au plus vite.

Il demanda avec curiosité, lorgnant ses cuisses :

- Tu n'es pas trop sexy, dommage ! Y a de belles choses là-dessous ? - Ben non, je n'ai pas eu envie ! déclara-t-elle froidement, agacée d'avoir perdu son temps à attacher ses bas dans la voiture pour ce pied nickelé.

Conseil N 4 ( les vêtements sexy sont une offrande que l'on découvre avec émotion partagée.)


Il commanda deux décis, parler, ça donne soif.

Conseil N5 (éviter les alcolos, éviter de boire trop à la première rencontre)


Elle but son avant-dernière gorgée de café, guettant la sortie.

Par politesse elle demanda : - Tu es venu en voiture ? _ Ah non, c'est la merde, elle est à la fourrière, je n'ai pas payé les factures du Service Autos, je suis à pied tu vois, venu à pinces pour voir ma belle !

Elle grinça des dents avec dégoût, se demandant où avaient passé les belles phrases sentimentales et sensuelles dont il berçait ses textos ?

Conseil N6 ( on peut rester séduisant en réel, cela ne gâche rien...)


Elle termina son café, demandant encore :

- Et ta moto, que tu m'as montrée en photo ?

- Je n'en n'ai plus depuis des années, ce n'est pas mon truc finalement.... J'ai roulé 2-3 mois...

Conseil N 7 (ne pas mentir sur sa vie pour séduire, ça casse un peu l'ambiance...)


Il demanda en sifflant son verre de blanc :

- Bon on va chez moi ?

Elle en avait assez, elle respira à fond, puis déclara doucement, pour ne pas le blesser.

- Écoute, cela ne vas pas le faire. Je suis désolée, mais je vais rentrer.

Conseil N 8 (ne pas trop tarder, ni vouloir adoucir, il faut tirer le sparadrap rapidement ).


Il eut un geste agacé, puis rétorqua avec vivacité : - Oh, ben moi aussi, je ne suis pas très fan, tu n'es pas super sexy, je suis déçu !

Elle sourit avec soulagement, amusée par sa muflerie : - Parfait, on est sur la même longueur d'ondes...

Heureusement qu'elle n'avait plus vingt ans, elle aurait pleuré en rentrant chez elle...

Le serveur arriva rapidement en la voyant se lever, il avait tout compris. Il prit les tickets sur la table, pendant qu'elle mettait son manteau, déclarant le montant des consommations

Le type s'était levé et demanda avec aisance :

- Oh, je n'ai plus de monnaie, tu peux ?

- Mais oui, c'est ma tournée, plaisanta-t-elle.

Cette fois c'était comique, elle aurait payé le double pour s'en aller le plus loin possible !

Conseil N9 (Oui, on pratique l'égalité H-F, mais un homme qui invite, c'est un bon début pour séduire et se sentir désirée... >Non ?)


Ils sortirent, lui portant le bouquet qu'elle avait tenté d'abandonner sur la chaise, se dirigeant vers sa voiture qu'elle avait garée tout près, dans une procession ridicule qui la rendait nerveuse. Elle ouvrit sa portière, i la suivait de près, et lui tendit son bouquet, demandant :

- Au fait, tu pourrais me pousser du côté de l'hôpital ?

- Pourquoi, tu vas y voir quelqu'un ?

- Non, j'ai rendez-vous pour ma dyalise, j'ai une cirrhose qui ne guérit pas bien...

Elle frissonna, revoyant mentalement les verres de vin blanc défiler sur la table. Elle imagina cet homme à côté d'elle dans sa voiture, posant ses doigts crasseux sur son bas, sur sa cuisse ; son ventre se crispa, son corps hurla NON ! Le dégout se mélangèrent à la pitié dans ses pensées, mais l'instinct de survie lui souffla les mots magiques :

- Non désolé, cela ne va pas jouer. Il y a les bus tout près... Bonne journée.

- Tu n'es pas très sympa. fit-il avec dépit.

- Toi non plus, en fait. Donc cela ne pouvait vraiment pas jouer entre nous, tu vois ?

Conseil N 10, la pitié n'est pas une option saine en érotisme, ni dans aucune relation d'ailleurs. S'aimer soi d'abord, prendre soin de soi d'abord !


Isabelle sauta sans sa voiture, fermant la portière avec soulagement. Elle alluma le moteur en le regardant dans les yeux, mesurant la naïveté qui l'avait conduite à cette rencontre. Elle démarra, fila en un vrombissement de moteur pour s'enfuir, vite et loin de ce coup foireux, de ce mauvais plan, de cette erreur de casting qui la ferait rire aux éclats, un jour... Un jour quand elle se sentirait moins salie d'avoir entrevu, imaginé, une relation sexuelle avec cet homme... Quand elle aurait fini de cacher ce souvenir au fond de ses archives perso, celles dont a honte, même si on n'a rien fait... Celles où l'on s'est sentie un peu trop naïve, séduite par des mots sur un clavier.


Elle s'était arrêtée sur le chemin du retour, pour balancer le bouquet dans une poubelle...


Un jour, ce sera une histoire extra à raconter aux copines, avec tous ces détails Tue-l'Amour, qui s'étaient enchaînés sans cesse. Une histoire à raconter à des lecteurs pour rire de la vie et des expériences vécues, parfois érotiques, parfois comiques, parfois dramatiques, parfois ubuesques...


Conclusion : la sexualité c'est la Vie, mais la vie, ce n'est pas toujours érotique !


Solution : CHOISIR SA VIE, CHOISIR SA Sexualité ! CHOISIR SON Érotisme...



Si vous avez apprécié cet article, merci de liker, commenter ; vous pouvez vous abonner en haut de page de ce blog, pour rester informé des nouveautés de ce site.

Je vous rappelle que les posts de ce blog de l'année 2019 sont réunis dans mon livre "Pensées Érotiques - Coaching Sexualité- 2019", avec des inédits, ainsi que des photos en couleurs dans la version numérique, en noir-blanc dans la version papier. Vous trouverez mes livres en version numérique ou papier ici ! dont mon dernier livre consacré au plaisir féminin : Les Mains de Velours. !