Rechercher

152 Effeuillages sous les feuillages...

Mis à jour : juin 9

Aujourd'hui, le temps radieux et la nature exubérante

Attisent nos sens, aiguisant nos désirs de partages,

Nous faisant rêver à de folles sarabandes ardentes

Sous le bleu du ciel et la danse de verts feuillages...

Ceci n'est pas un fantasme impossible et dément,

C'est surtout un récit que je vous livre ci-dessous,

Dans lequel un couple réalise cette folie sans tabous,

Celle de s'aimer en forêt, en plein jour, très librement.


Extrait de Zig-Zag Café :


"Très rapidement les deux complices dénichèrent le coin recherché au pied d’un arbre. Ils étalèrent la couverture et tout heureux, soulagés d’avoir trouvé aussi vite un endroit propice, ils se couchèrent l’un contre l’autre et commencèrent à s’embrasser. Ils étaient à point, excités à souhait, leurs baisers de retrouvailles ajoutés au petit moment coquin contre la voiture, les avaient chauffés à blanc. Pat n’en pouvait plus ; son sexe tendu dans son short trop étroit en la circonstance, ainsi que les spasmes d’envie de Joy eurent raison de ses bonnes manières. Il lui enleva rapidement ses jeans qui ne demandaient que ça depuis un certain temps déjà, l’embrassa encore et encore, puis sa main glissa dans sa petite culotte et il se mit à la caresser. Sa fleur était trempée, il le sentait, sa belle avait envie de lui, elle avait envie qu’il vienne en elle. Son corps vibrait, se tordait, démontrait son désir. Pat retira son short et se retrouva en boxer. Celui-ci avait une braguette, et Pat se dit que pour une fois cette particularité allait pouvoir lui servir. Il défit les boutons et son sexe jaillit majestueusement par l’ouverture. Il se dit que c’était bien confortable et idéal de rester presque habillé, et d’avoir son membre viril libre à souhait pour faire des folies en pleine nature. Il prit position entre les cuisses de Joy qu’elle ouvrit pour l’accueillir avec empressement, elle n’en pouvait plus de l’attendre, elle enroula rapidement ses jambes autour de son amant. Sans plus attendre celui-ci s’enfonça en elle avec un soupir de plaisir. Un sentiment de bonheur les submergea immédiatement. Leurs corps semblaient faits l’un pour l’autre, et retrouvèrent aussitôt les sensations qu’ils avaient connues lors de leur dernière escapade un peu folle. À chacune de ses pénétrations, Pat pouvait sentir l’antre de Joy se resserrer autour de son mât. Cette sensation était unique ; il avait connu quelques femmes dans sa vie, mais aucune encore ne lui avait fait éprouver une telle impression de possession. Le ventre de Joy le capturait de ses muscles puissants, et semblait vouloir parler, chanter, crier tout le bonheur de le sentir en elle. Pat était pris au piège de son plaisir ; plus il possédait Joy, plus son sexe se resserrait, plus leur jouissance augmentait… Mais ils n’étaient pas vraiment seuls au monde, ils entendaient des passants sur le chemin en contrebas et derrière eux, ils auraient voulu crier leur plaisir mais devaient se contrôler. Joy allongée sur le dos, recevait son amant jusqu’aux tréfonds de son antre, envahie de vibrations sensuelles qui se propageaient dans tout son corps ; elle se laissait aller, les yeux perdus dans les verts feuillages agités par la brise se détachant sur le bleu cobalt du ciel au-dessus d’elle...."




Si vous avez apprécié cet article, merci de liker, commenter ; vous pouvez vous abonner en haut de page de ce blog, pour rester informé des nouveautés de ce site. Je vous rappelle que les posts de ce blog de l'année 2019 sont réunis dans mon livre "Pensées Érotiques - Coaching Sexualité- 2019", avec des inédits, ainsi que des photos en couleurs dans la version numérique, en noir-blanc dans la version papier. Vous trouverez mes livres en version numérique ou papier ici dont mon dernier livre consacré au plaisir féminin : Les Mains de Velours !



Comme d'habitude, vous trouverez la vidéo de lecture dans ma chaine YouTube, pour l'écouter au calme, avant de vous endormir... pour de beaux rêves érotiques ou de folles unions sensuelles, comme cela vous plaira !