google0b0f2e5d80efea36.html

159 Nager nu

C'est la fin de notre séjour au Cap, nous allons changer de plage et de mer, direction les Landes ! Pour s'accorder à mon humeur nostalgique, le temps est à l'orage, et chasse les baigneurs loin des plages. Seuls quelques irréductibles réfugiés sous leur parasol regardent tomber la pluie, sous laquelle nous courons pour nous jeter dans les vagues... La mer est presque tiède, délicieuse... Nager nu est un délice que ceux qui ne l'ont jamais tenté ne peuvent imaginer.

L'eau glisse comme un souffle le long de notre corps

La souplesse de nos mouvements parait merveilleuse,

Nos sens semblent décuplés, notre peau est en accord

Avec la Mer qui nous berce de ses vagues voluptueuses...

Je flotte avec toi, je file entre tes mains, tu me caresses

Entre deux roulis, je me laisse flotter vers toi envaguée,

Nos longs baisers sont de sel et de vent, les yeux mouillés

De plaisir, nos sexes libres dans les ondes qui nous bercent...


Avec un extrait de "Aventures Libertines, le CAP !" à ce sujet :

" Ils flottèrent au gré de la houle, accrochés l’un à l’autre. Justine glissa le long du torse de son amant, et se raccrocha au pieu opportunément dressé sur sa route. Son compagnon sourit avec délectation, le plaisir de la flottaison accru par le plaisir de la « bandaison » ! Ils se sourirent, émerveillés par leur liberté.

Ils s’amusèrent longuement à partager les plaisirs de cette baignade sensuelle. La joie de partager leur amour dans cet endroit sans tabou les rendait un peu fous, entre plaisanteries et soupirs de bien-être. Ils flottaient dans l’eau tiède et salée sans se poser de question, dans une impression de bien-être complet, en totale harmonie avec le monde."


Et puis Un extrait de "L'été de Jordane" :

" Tous deux se levèrent, un peu groggy, assommés par la chaleur et le plaisir, se dirigeant vers la mer en contournant les serviettes des estivants allongés sur le sable. Nus et libres, ils se retrouvèrent devant la mer étincelante, appréciant main dans la main la brise fraîche venue du large caresser leur peau moite. Enfin, ils plongèrent rapidement, saisis par la fraîcheur de l’eau, et nagèrent vigoureusement au large, pour se retrouver au calme, loin des autres baigneurs. Flottant au gré de la houle, observant les voiles blanches des bateaux croisant au large, ils se dirent dans un baiser salé que la vie était belle, et qu’ils en profitaient à chaque instant ! "



Si vous avez apprécié cet article, merci de liker, commenter ; vous pouvez vous abonner en haut de page de ce blog, pour rester informé des nouveautés de ce site. Je vous rappelle que les posts de ce blog de l'année 2019 sont réunis dans mon livre "Pensées Érotiques - Coaching Sexualité- 2019", avec des inédits, ainsi que des photos en couleurs dans la version numérique, en noir-blanc dans la version papier. Vous trouverez mes livres en version numérique ou papier ici dont mon dernier livre consacré au plaisir féminin : Les Mains de Velours !

Comme d'habitude, vous trouverez la vidéo de lecture dans ma chaine YouTube un jour après la parution de ce post, pour l'écouter au calme, avant de vous endormir... pour de beaux rêves érotiques ou de folles unions sensuelles, comme cela vous plaira !