google0b0f2e5d80efea36.html

112 Occupe-toi de tes fesses, car de tes plaisirs elles sont les maîtresses... !

Ce petit titre rigolo pour une vérité que nous avons oubliée, occultée, et ignorée, celle de l'importance de nos fesses dans notre vie érotique. Dans la plupart des sociétés humaines, les fesses sont cachées et honteuses lorsqu'on les dénude, peut-être à cause de cet atout, justement... Nombreux-ses sont ceux-celles qui ne connaissent pas la puissance érotique de leur fessier, tant sur le plan de travail, pardon je m'égare, je reprends... tant sur le plan de l'attrait sexuel suscité chez son partenaire, que par la richesse des sensations éprouvées quant celui-celle-ci s'en occupe avec soin... !

Ci-dessous un exemple de grand soin pour des fesses, n'est-ce pas ?




J'ai voulu poster dernièrement sur Facebook un photo de massage, où l'on voit deux mains sur un dos féminin, avec la naissance de fesses qu'on remarque à peine. Résultat, j'ai été bloquée plusieurs jours pour atteinte aux règles de Facebook concernant la nudité et l'obscénité, sans blague...

Je profite de ma liberté ici sur ce site pour déposer cette photo que je trouve très belle, suggestive et esthétique. Elle illustre un massage tantrique, décrit dans mon livre "Les Mains de Velours", où un masseur bienveillant et très spécial, dispense des massages érotisants à des femmes désireuses de découvrir les secrets du plaisir, ainsi que les arcanes de leurs corps.

Selon FB et les règles sociales dans nos sociétés, Il serait donc obscène de jouir, et d'explorer le champ des plaisirs extraordinaires que cet endroit caché et tabou peut susciter en nous ? Pourquoi donc ?

Comme l'héroïne dans Les Interdits de Claire, je me demande " Si Dieu a inventé ces plaisirs merveilleux, ce corps si bien conçu pour les vivre, pourquoi donc cela serait-il quelque chose de mal ? "

Sans pouvoir donner de réponse précise à cette question, tant elles sont diffuses, et parlent des peurs au sein de nos sociétés devant le pouvoir immense du plaisir.... Je vais poursuivre mon éloge de nos fesses....

Il y a donc les caresses qui déclenchent bien des délices décrits dans Les Mains de Velours et d'autres livres, mais aussi la Fessée érotique, dont je vous ai vanté les bienfaits dans le post 47, 1er mai le mois de la Fesse que je vous invite à re-lire, avec un extrait très plaisant d'une fessée au clair de lune :

"Il fit tourner Justine sur elle-même pour la mettre face à la table, la fit se pencher pour qu’elle s’y appuie, puis releva lentement, très lentement sa robe par-dessus ses fesses… Elle sentit le frais de la nuit sur sa peau nue, frissonna aussi à l’idée de ce qui allait se produire… Elle s’appuya sur ses bras repliés, se cambra pour relever son cul afin d’offrir une vue tentatrice à son amant… Elle souriait entre ses mains croisées, anticipant cette fessée qu’elle avait réclamée… Pas de voisins à ménager ici, personne n’alerterait pas la police, et pour cause ! Il fallait s’attendre à ce que Mike s’en donne à cœur joie. Il le fit en effet, commençant par quelques claques décidées, bien nettes, dirigées sur le bombé de la fesse : il variait les effets sonores, cherchant le joli son, celui qui chante franchement à son oreille de mélomane, celui qui fait tressaillir le bas-ventre des deux amants accordés dans un duo d’érotomanes… il s’appliquait à trouver le son magique, celui qui secoue à chaque fois les deux globes charnus de la victime, incendiant ses fesses et électrisant son cul, mettant le feu à sa chatte, allumant le volcan de son désir, de son plaisir qui se répandait à petites gouttes le long de ses jambes écartées, accompagné de gémissements étouffés.

Justine avait posé sa tête sur le côté et s’offrait sans pudeur à la main dominatrice, les fesses en l’air, sursautant à chaque coup, anticipant le suivant qui se faisait parfois attendre, dans la ruse de son amant qui aimait la surprendre. "

"Aventures Libertines , le Cap !" ( Attention pour adultes avertis... )



Je vous propose encore ici un autre extrait dédié à ce sujet éminemment délectable, situé dans un livre moins connu, très gai, sexy, et très original : "5 Défis pour un Mariage".


" Elle s’en rassura en se disant : « C’est un jeu, fort excitant ma foi ! » Il revint derrière elle, et la fessa encore, variant les endroits sur son cul, cherchant le beau son, celui qui claque bien sur la cuisse tendue, pour un chant mélodieux mais cuisant. C’était un novice, mais il apprenait vite. Il observait les réactions de sa belle victime, 25 ses sursauts et ses plaintes étouffées, pour intensifier ou adoucir ses tapes, et intercaler alors quelques caresses délicieuses, passant la main entre ses cuisses et ses doigts dans sa chatte humide, dans un va-et-vient infernal, afin de causer chez sa victime plutôt consentante un effet des plus excitants ; il cherchait aussi en esthète convaincu, à obtenir sur la peau de son cul, une teinte rosie la mieux répartie possible, sous les conseils avisés de ses collègues qui admiraient la scène. Ophélie trépignait sur ses hauts talons, attendant chaque fois le nouveau coup, oscillant entre crainte et excitation. Elle offrait un spectacle était magnifique ; des frissons parcourraient sa peau des reins jusqu’à la nuque ; décidément cette situation inattendue la rendait folle. Le regard de l’assistance électrifiait ses émotions, entre humiliation et plaisir de jouir, dans l’émoi de devenir un objet de désir. "





Si vous avez apprécié cet article merci de liker et commenter, ne soyez pas timide... Je remarque une fréquentation croissante de ce site, mais une frilosité à participer... ne fût-ce que par un petit coeur ou commentaire. L'érotisme resterait-il tabou à ce point ?

Vous pouvez aussi vous abonner dans la boite en haut de cette page pour rester informé-e des nouveautés !