google0b0f2e5d80efea36.html

Second jour, second Défi ! Comment écrire un livre érotique ? (et qu'il soit lu...)



Je prends donc mon Défi au sérieux, je vais écrire chaque jour un nouveau post, comme je l'ai promis hier !


Qu'est-ce qu'il m'a pris, je suis dingue! Quelle idée, moi qui déteste toute contrainte...! ( Enfin pas toutes, vous comprenez, héhéhihi, mais pas en écriture, j'aime mieux en érotisme, ah les liens, les attaches, les menottes, excusez-moi je m’égare...)

Ah oui, je me souviens, j'ai discuté avec mon ami Ethan sur FB, qui tient un très bon site que je vous recommande, et qui vante les mérites de la communication pour les auteurs, www.fourmiztory.com, allez-y c'est sympa !

Il m'a donné des infos, merci Ethan, et m'a demandé un article pour son blog. Pourquoi pas? Je déteste les contraintes mais je prends au vol toutes les opportunités, j'y crois beaucoup... Vous savez, ces trucs qui nous arrivent sans crier gare, et nous font avancer dans notre vie, comme par magie. Et après on se retourne, et on se dit "Ah oui, si ça ne m'était pas arrivé, je n'aurais pas vécu ceci ou cela..." Je vous en reparlerai à l'occasion. Bon, au travail, hop !


D'abord, qui suis-je pour expliquer comment écrire un livre érotique ? Certes j'ai écrit une bonne vingtaine d'ouvrages, mais ils restent plutôt confidentiels, je n'ai malheureusement (ou heureusement?) pas rencontré un succès planétaire. D'ailleurs un autre ami m'a consacré une chronique me décrivant ainsi : « June Summer, une illustre auteure inconnue... » Rigolo mais un peu cruel, non? Mes lecteurs-lectrices apprécient mes textes, m'écrivent, me notent plutôt bien, mais ils ne sont pas très-très nombreux... Mais je vous aime d'autant plus, chers-ères lecteurs-lectrices, si-si, je vous adore même ! Je crois que c’est réciproque, car ils-elles me réclament des suites, ce doit être bon signe...

Tout cela pour expliquer mon titre : "Comment écrire un livre érotique, (et qu'il soit lu...) »

Je vais développer la première partie, soyez attentifs là-bas dans le fond, cessez vos attouchements, je vous vois…


Tout d’abord il y a LA FORME. Ce n’est pas parce que le livre se dédie à la sexualité, la sensualité et les amours plurielles et délirantes, que les mots doivent se permettre le désordre ! Donc comme tous les auteurs-res consciencieux, je prends au sérieux tout cela, et je me fais RE-LIRE- CORRIGER, ceci plusieurs fois afin que le texte soit de qualité. Il y a de nombreux sites et programmes pour réaliser cela, c’est un travail très conséquent qui ne doit pas être négligé. Je ne suis pas attentive aux détails, car j’aime les rires, les désirs et les plaisirs, mais s’ils font mal aux yeux à la lecture, ils en perdent beaucoup d’intensité… Alors, je m’applique...


Dans la forme il y a aussi le STYLE. A mes yeux, c’est très important. Si on suit un-e auteur-re, c’est par son style, que l’on reconnaît à chaque ouvrage, qui nous parle au cœur, à nos émotions. Le style reflète notre personnalité, comme lorsqu’on raconte une histoire, elle en sera merveilleuse ou ennuyante, cela dépend de nous, de notre vivacité à la décrire...


Puis il y a le FOND. Il est constitué d’une HISTOIRE ainsi que du contexte. De très nombreux livres érotiques racontent des histoires au premier degré. Elles sont excitantes, amusantes ou effrayantes, sensuelles, baroques ou masochistes, jouissives, folles, sadiques, destructrices ou passionnées… Je trouve important de les écrire riches de tous ces aspects, mais encore plus important d’y induire plus de profondeur. Je travaille dans le social, et je rencontre beaucoup de situations qui m’obligent à réfléchir sur les «Pourquoi, que sens, qui suis-je ?» C’est pour moi indispensable. Mes personnages tiennent des conversations où ils échangent sur leurs émotions, leur couple, la fidélité, la plurisexualité, etc.


PLAN OU INSPIRATION ? Survient la manière de rédiger ces livres érotiques. Certains établissent un plan, construisent leur roman de manière très élaborée. Moi non. Je crois énormément à l’inspiration, à la liaison que nous pouvons entretenir avec l’Invisible. Je pratique la méditation, je crois au pouvoir de l’instant présent, des synchronicités, des opportunités, du chemin qui se dessine sous nos pas…Je n’ai jamais de page blanche, car comme aujourd’hui pour ce petit texte, mon esprit aligne les mots qui se mettent en ordre sans effort, comme venues d’ailleurs. Mes livres suivent mon actualité, reflétant mes découvertes et mes passions. Les idées me viennent parfois au milieu de la nuit, comme si elles étaient dictées, alors je les note, puis je me rendors. Parfois un lecteur me demande une histoire de chaussures à talons, et me voilà embarquée dans un roman qui a encore bien du succès, « Les chaussures rouges ». Parfois je pars en vacances au Cap d’Agde, et j’écris mon roman dans la tête pendant le retour, comme si je voyais défiler les chapitres dans mon esprit. Parfois je fais l’amour, et mes émotions s’impriment en poèmes, comme inspirés par la passion… Parfois je souffre, je jouis, je vis, alors je raconte.


« Dites-moi, ça sent le VECU ! » est une question récurrente, posées par des lecteurs titillés par ce climat très sensuel… Mes textes sont bien évidemment inspirés par ma vie, qui est baignée de liberté, de sensualité, et d’intérêt pour l’érotisme. Je m’inspire de mes découvertes, mais j’ai aussi beaucoup d’IMAGINATION ! Ce sont les deux sources de l'écriture, qui se mélangent avec tant de subtilité que le lecteur n’arrivera pas à en démêler le vrai du faux. D’autant plus que personnellement, j’adore vivre entre REVES et REALITE !


Enfin, faites-vous PLAISIR ! car...

LA SEXUALITE, LES DESIRS ET LES PLAISIRS, C’EST LA VIE ! June Summer, auteure érotique

Site Ethan : www.fourmiztory.com

Mes livres chez Amazon






Featured Posts
Recent Posts