google0b0f2e5d80efea36.html

45. Le 2ème cerveau

L'écriture de mon livre "Les Mains de Velours" se poursuit intensément; les idées se pressent au fur et à mesure que j'avance L'intérêt d'écrire régulièrement et de se mettre un délai pour terminer une histoire, c'est que le cerveau travaille la nuit, et fournit des idées le lendemain pour la suite de l'histoire.

Je me suis réveillée ce matin avec un sourire, imaginant mon masseur tantrique saisi par l'attirance amoureuse, alors qu'il venait de refuser les avances de Mathilde, pourtant charmante. Comment cela se passe-t-il, que l'on se sente subitement attiré par quelqu'un, même si, et parfois d'autant plus, si consciemment on ne le prévoyait pas du tout ?


Certains nomment le sexe de l'homme (de la femme?) "le deuxième cerveau", de manière ironique, comme si celui-ci prenait un peu (beaucoup) souvent l'ascendant sur les décisions prises, parfois de manière peu logique...


Comment cela se gère-t-il? Comment cela se passe-t-il?

Je ne donne pas de réponse à cette question bien complexe, mais je m'amuse à décrire ce processus qui capture ses victimes...


N'est-ce pas justement la Vie qui tisse nos rencontres et brouille nos plans prévus par notre intelligence, aux dépens des en-vies et des désirs de notre second cerveau...


Extrait:


il avait été saisi par son apparence sensuelle, accentuée par ses longs cheveux mouillés par la pluie, sa peau claire perlé de gouttes d’eau, son top de coton plaqué sur ses seins généreux, sa silhouette élancée, avec une taille fine, mais des formes généreuses. « Miam ! » pensa-t-il rapidement, avant de tenter d’évacuer cette pensée inopportune. Son deuxième cerveau situé dans son bas-ventre avait déjà déployé sa vigueur, et risquait de gêner la suite de cette entrevue.











Certains

Featured Posts
Recent Posts