243 Souffrances d'amour - attachement sexuel et émotionnel - abandon...

J'ai décrit dans mon livre Entre deux Portes les souffrances éprouvées lors d'une rupture dans le cadre d'un grand amour brisé. Elles sont souvent terribles, entraînant parfois des dépressions, crises d'angoisse ou envies d'en finir avec la vie. La littérature érotique s'intéresse peu à cet aspect, comme si elle devait se borner aux rencontres sexuelles, aux plaisirs et désirs, sans décrire les émotions liées aux relations vécues entre les partenaires de ces partages torrides qui se brisent parfois en plein vol.




Pourtant, les personnes qui partagent une intimité sensuelle jouissive ne peuvent éviter une implication émotionnelle avec l'autre, même si au début elles se déclarent libres et sans engagement, désireuses de se borner à l'aspect sexuel de leurs interactions ! L'exemple classique est l'annonce dans un site de rencontres spécifiant "sans prise de tête", ce qui signifie "sans lien", sans relation, sans implication émotionnelle, du "sexe sexuel"... Ceux-celles qui entrent en matière sont prévenus ! il ne faut pas s'attacher... Ce serait simple, mais la Nature a d'autres plans pour nous...


Car nombreux sont ceux qui ignorent que nous tous, pauvres humains, sommes sujets au fonctionnement de nos hormones, et qu'inévitablement, nous finissons par nous lier à notre partenaire, sans l'avoir prévu ! si nous le fréquentons régulièrement bien entendu. Deux ou trois rencontres sexuelles suffisent, paraît-il ! Car le corps réagit aux jouissances en nous inondant d'hormones de plaisir, et... d'attachement ! C'est peut-être une tactique de Mère-Nature désireuse d'assurer aux enfants la présence d'un couple stable pour son éducation, ce qui n'est pas ou plus forcément le but final d'une relation érotique....


Alors sans s'en rendre compte, on s'attache. Puis on se fait quitter. Et ça fait mal...

Dans Entre deux Portes, j'ai voulu montrer l'intensité d'une souffrance de rupture amoureuse, celle vécue par Jordane, ainsi qu'à quel point cela peut impacter la santé psychologique, émotionnelle, physique d'une personne traversant une telle épreuve, d'autant plus douloureuse si elle s'inscrit dans le cadre d'une relation avec un partenaire peu scrupuleux, qui n'est pas envahi des mêmes hormones, qui s'en va sans prévenir, sans s'expliquer, sans respect de sa personne ou de ce qui a été partagé.


Ce livre décrit aussi l'emprise d'un homme pervers narcissique sur sa victime, ainsi que la détresse émotionnelle ressentie par celle-ci, la projetant dans un état de confusion mentale. Ce sujet devient de plus en plus connu, car de plus en plus fréquent. Avec la libéralisation des mœurs et parfois l'attrait des tendances BDSM, nombreuses sont celles qui se mettent entre les mains d'hommes qui les font jouir sexuellement, devenir dépendantes psychologiquement d'eux, puis les "larguent " brutalement, les laissant désemparées. Les hormones de plaisir amoindrissent les capacités de discernement, ce qui explique que bien plus tard, elles réfléchiront à cette période de leur vie, en se demandant comment elles avaient ainsi pu perdre leur facultés de jugement et ne pas s'apercevoir qui était vraiment cet homme séduisant, attentif à faire jouir sa partenaire, surtout attentif à la rendre "accro". Ceci réalisé, il s'en ira vers une autre proie, une autre chasse, une autre victime, poussé de son côté par ses hormones de désir de domination et de conquête...


Nous sommes gouvernés par nos hormones tout au long de notre vie et cet aspect d'attachement à son partenaire sexuel est encore trop méconnu. Pourtant, cela vaut la peine d'en parler ; jouir c'est bien, mais c'est encore mieux avec un partenaire respectueux et fiable,qui ne transformera pas cette période de partages sexuels en cauchemar !




Voici un extrait de texte décrivant le sentiment d'abandon et de panique vécu par Jordane, prise dans la tourmente émotionnelle d'une rupture amoureuse imprévue.


Extrait de Entre deux Portes :


CLIC

Puis il coupa la communication, tout simplement. Dans un simple CLIC.