google0b0f2e5d80efea36.html

171 Cocooning au coin du feu...

Le temps est devenu hivernal, c'est le moment de trier des photos des jours ensoleillés, puis de faire l'amour au coin du feu, avec un verre de vin, ou un chocolat chaud... Il fait froid au-dehors, réchauffons-nous...

J'aime cette alternance des saisons, qui favorise certains rapprochements si on sait en saisir les opportunités... Pour ceux qui n'ont pas de cheminée, il existe dans le commerce de petits chauffages électriques avec effet de flammes très agréables...

Je vous propose pour passer une après-midi qui donne chaud, un extrait assez torride de mon livre "Entre Deux Portes.."

Je vous souhaite un délicieux dimanche...


Jenah choisit une paire de bas noirs ornés d’un nœud rouge coquinement attaché à la cuisse par une jarretelle, des escarpins vertigineux, un corset noir fermé par un laçage le long de son dos. Elle savait qu’Erik aimerait cette vue sur ses reins, sur ses hanches… elle passa chaque pièce de vêtement avec soin, puis regarda sa montre ; elle se dépêcha de terminer ses préparatifs, pour aller se placer sur le fauteuil, à genoux, fesses tournées vers la pièce, sans gêne, sans pudeur. Il allait venir, il allait venir ! Elle ne verrait rien, tournée ainsi, elle devinerait ! Pour le jeu. Pour le plaisir…


Ce soir, mon corps réclame tes mains, Mon amour, vas-tu venir à moi ?

Tu passeras la porte, puis saisi, tu admireras les courbes de mes hanches,

dessinées par ces dentelles noires qui décorent ma peau si blanche,

souriant avec faim des délices à venir, En de délicieux soupirs à mi-voix…

Ce soir ton corps pliera mes reins, tes mains chaudes cercleront mes seins,

Tes paumes avides dessineront les douces collines de mes hanches rondes,

Tes doigts curieux joueront entre les frises noires des dessous du monde,

Ta bouche vorace incendiera ma peau, pour de sauvages jeux sans freins.

La tentatrice offerte sur ce fauteuil n’éprouvait aucune peur, aucune pudeur, envahie d’excitation et de plaisir anticipé. Elle adorait cette connivence extraordinaire qui leur avait fait créer un monde secret et sans tabous, dans lequel elle se sentait la reine de son roi, en toute confiance. IL l’aimait avec tant de passion que, certaine de son amour et de son désir, Jenah osait tout. Elle n’était plus cette femme timorée qui faisait l’amour dans le noir. Il l’avait fait naître à sa féminité, elle se sentait sûre d’elle, fière de son corps, femme entièrement, complètement…

Aujourd’hui, c’est un jour à étincelles,

La joie se met dans mon cœur soleil,

Malgré le froid qui mord, je serai belle,

Pour avec Lui habiter une bulle vermeille.

Elle attendit longtemps, frissonnante d’impatience. Le feu de bois brûlait dans le poêle devant elle, chauffant son corps, attisant ses sens, colorant sa peau de reflets orangés. Le parfum musqué des bougies odorantes disposées près d’elle lui tournait la tête ; elle avait chaud et soif, elle était impatiente. Puis elle entendit un bruit de moteur, des claquements de portes de voiture, le cliquetis de la clé dans la serrure, le murmure de pas dans le vestibule, des froissements de vêtements que l’on suspend au porte-manteau. Enfin, la porte de l’appartement s’ouvrit, comme si le vantail d’un Monde Magique s’ouvrait pour les deux amoureux enfin réunis.


Si tu viens ce soir, je te donnerai mon corps en offrande

Je te donnerai mes soupirs et mes pleurs, toutes mes peurs

Je t’offrirai mes rires, mes fantasmes, mon intime saveur.

Si tu viens ce soir, je serai ta belle, celle qui te transcende.

Il y eut un soupir émerveillé poussé par l'arrivant qui découvrant le tableau que sa compagne lui présentait, puis le son de pas lents en sa direction, un souffle à sa nuque… Elle sursauta. Une morsure légère à son épaule, elle gémit. Enfin, ce furent des caresses délicieuses le long de son corps brûlant, entre ses cuisses tremblantes, à son ventre doux, autour de ses épaules charnues. À ses seins pointus et impatients. Il connaissait si bien sa compagne qu’il pouvait la faire crier de plaisir au premier toucher, alternant avec maestria force et douceur, dans des gestes assurés d’amoureux chevronné. Il se pencha vers le visage de Jenah pour lui manger les lèvres dans un baiser passionné qui leur fit approcher les étoiles du bonheur. Ils s’étaient retrouvés, ils s’aimaient, ils partaient déjà pour leur voyage sensuel, fait d’étreintes incendiaires et ininterrompues.

La nuit fut faite de folies et de baisers, de caresses enflammées et de gestes intimes. Ils jouissaient sans retenue et sans limites, enragés du corps de l’autre qui leur avait manqué toute la semaine, et qu’il fallait se réapproprier. Ils léchèrent leurs peaux couvertes de sueur, se lièrent l’un à l’autre face à face, les yeux dans les yeux, ou en croix, se tenant par les mains, jambes entrelacées, ou en cuillère sensuelle, remuant dans un accord fait d’empathie amoureuse. Leur danse était fluide et sans heurts, empreinte de leur amour sans limites, rythmée par le balancier de leur sexualité accordée à l’univers. Tout était simple et merveilleux, ils finirent par s’endormir enlacés, épuisés, repus, heureux. Comme à chaque fois, comme toujours lorsqu’ils recréaient leur bulle… Jenah reposa avec délice dans les bras de son amoureux telle une bien-aimée, savourant ce bien-être, cette sécurité ineffable qui emplissait son cœur lorsqu’elle était près de lui. Ses rêves visitèrent ceux de son amant, dans une aura de bonheur et de plénitude qui les protégeait du monde extérieur et de tout souci. Ne comptaient que leurs deux souffles accordés, leurs corps parfaitement unis.




*****************************************



Si vous avez apprécié cet article, merci de liker, commenter ; vous pouvez vous abonner en haut de page de ce blog, pour rester informé des nouveautés de ce site. Je vous rappelle que les posts de ce blog de l'année 2019 sont réunis dans mon livre "Pensées Érotiques - Coaching Sexualité- 2019", avec des inédits, ainsi que des photos en couleurs dans la version numérique, en noir-blanc dans la version papier. Vous trouverez mes livres en version numérique ou papier ici dont mon dernier livre consacré au plaisir féminin : Les Mains de Velours !