google0b0f2e5d80efea36.html

47. 1er Mai, le mois de la fesse...

Voici le joli mois de mai, fleuri de muguet charmant,

Moi j'apprécie surtout les fessées de mon bel amant...

Je transmets les jolis bouquets à ma vieille maman,

Et je vais offrir mes fesses aux délicieux traitements

Du maître et seigneur de mes érotiques tourments...

C'est donc l'occasion de profiter de cette date pour vous parler de la Fessée érotique... si mal comprise et faussement attribuée aux pervers de tous ordres, c'est tout simplement un piment érotique extraordinaire, accessible à tous et toutes !


Je viens de recevoir les commentaires bien agréables d'un couple d'amis : à la suite de la lecture en couple de l'un de mes livres (J'adore quand un couple lit mes histoires ensemble), ce couple m'a confié avoir découvert avec grand plaisir les délicieux délices de fessiers sévices... C'est excitant, joueur pour tous les deux, cela stimule les terminaisons nerveuses jusqu'aux régions sexuelles, c'est jouissif, et constitue une très agréable séance apéritive avant de passer au menu... Bref, vive la Fessée érotique !


Petit extrait de ce livre, dans lequel je décris la fessée de manière très précise, ludique, et je l'espère excitante... :


"Il fit tourner Justine sur elle-même pour la mettre face à la table, la fit se pencher pour qu’elle s’y appuie, puis releva lentement, très lentement sa robe par-dessus ses fesses… Elle sentit le frais de la nuit sur sa peau nue, frissonna aussi à l’idée de ce qui allait se produire… Elle s’appuya sur ses bras repliés, se cambra pour relever son cul afin d’offrir une vue tentatrice à son amant… Elle souriait entre ses mains croisées, anticipant cette fessée qu’elle avait réclamée… Pas de voisins à ménager ici, personne n’alerterait pas la police, et pour cause ! Il fallait s’attendre à ce que Mike s’en donne à cœur joie. Il le fit en effet, commençant par quelques claques décidées, bien nettes, dirigées sur le bombé de la fesse : il variait les effets sonores, cherchant le joli son, celui qui chante franchement à son oreille de mélomane, celui qui fait tressaillir le bas-ventre des deux amants accordés dans un duo d’érotomanes… il s’appliquait à trouver le son magique, celui qui secoue à chaque fois les deux globes charnus de la victime, incendiant ses fesses et électrisant son cul, mettant le feu à sa chatte, allumant le volcan de son désir, de son plaisir qui se répandait à petites gouttes le long de ses jambes écartées, accompagné de gémissements étouffés.

Justine avait posé sa tête sur le côté et s’offrait sans pudeur à la main dominatrice, les fesses en l’air, sursautant à chaque coup, anticipant le suivant qui se faisait parfois attendre, dans la ruse de son amant qui aimait la surprendre. "


"Aventures Libertines , le Cap" attention pour adultes avertis...

Ce livre est toujours bien classé dans les ventes, comme quoi, ce qui est bon le reste !