211 Notre corps : ami ou ennemi

Je suis tombée par hasard sur une très bonne émission de la TV suisse romande "Dans la Tête de", dédiée au rapport à notre corps, ainsi qu'à notre image corporelle. Je me suis laissé prendre par ce sujet qui touche (oh oui) à la sexualité, à notre aisance à partager nos corps et nos peaux, à aimer le corps de l'autre, mais surtout à la grande difficulté pour certains, d'aimer son propre corps.



Tout d'abord, l'émission montre un artiste qui utilise son corps nu pour s'exprimer en théâtre, spectacle, ou en rue ! avec toutes les questions qui s'y rapportent. Montrer son corps, son sexe, avec le plaisir simple d'exister dans l'espace, avec la peur du qu'en dira-t-on, des critiques, des regards dépréciatifs, même des coups... "Voir un corps nu en rue, c'est trop...!"

La pudeur serait une construction sociale... (européenne, raciale, élitaire...)




L'émission s'intéresse ensuite à l'adolescence avec les difficultés des jeunes à s'adapter aux changements de leur corps qui les "trahit".


Puis on parle de la chosification du corps de la femme, surtout dans la pub, qui entraîne dans notre société une chosification de la personne par les regards de chacun. Sans visage, le corps (des femmes) perdraient leur humanité.


Cela m'interpelle beaucoup, moi qui écris sans montrer mon visage et propose souvent des parties de mon corps dénudé. Perd-il de son humanité à vos yeux ?

Ce "morceau de corps" dénudé ci-dessous perd-il de son humanité ?



Puis l'émission propose un défi aux participants volontaires : se regarder nu, quel challenge ! Les hommes y parviennent sans grande difficulté, les femmes évitent de se regarder, gênées par un aspect qui n'est pas celui que notre société valorise.(minceur, etc) Comment s'accepter avec des formes, des plis, des rides, lorsque tous nos médias, images, et représentations en sont dépourvues ? Comment s'accepter quand notre monde regorge de femmes photoshopées sans défaut ?



Quelle est votre impression sur cette femme mannequin aux formes "parfaites" ?

Si on lui retire son visage, cela change-t-il ?



Ensuite, les participants ont affronté un autre défi : se regarder mutuellement nus, par paires. À nouveau, les hommes ont mieux surmonté ce challenge !

Il semblerait que la pratique du nudisme améliore tout cela, y compris le "Bien-être social", ainsi que l'acceptation de soi et de son corps, de l'estime de soi.