google0b0f2e5d80efea36.html

52. Elle... Lui... Contrastes


Un dimanche pluvieux suscite parfois, si l'on a la chance d'être seuls tous, tous tous les deux... quelques rencontres furtives ou torrides, quelques ébats, sensuels, des rires, des soupirs, des baisers, des coits parfois vécus très différemment selon si on est Elle ou LUI...

D'abord, vous connaissez peut-être la blague suivante :


L'homme a deux cerveaux, mais pas assez de sang pour irriguer les deux en même temps...

tandis que la femme a un cerveau, relié à toutes les parties de son corps, y compris le sexe..

Challenge !


J'en ai déjà un peu parlé, pour développer l'idée que nous sommes très-très différents et complémentaires, et que les relations sexuelles, sensuelles, partent tout de même d'un défi de taille, comment concilier ces fonctionnements si différents ???


Développons cette idée, et voyons comment cela se passe si l'on savait ce que chacun éprouve et pense...


Imaginons un couple qui se croise, dans la cuisine...

Ils ont déjà bien profité l'un de l'autre la veille, et ce souvenir les fait sourire... mais elle a un petit souci, des peluches se sont accrochées à son jogging quand elle faisait sa gym du matin sur le tapis.


- Attends, je m'en occupe ! fait-il avec un regard sur les fesses bombées de sa belle qui se penche pour qu'il puisse s'occuper de son problème. Elle s'appuie sur le plan de travail, et se cambre un peu...


Lui se met à passer avec application le rouleau anti-peluche sur ses fesses pendant qu'elle offre son cul aux bons soins si obligeamment offerts. On devine lequel des deux cerveaux masculins, se met en état d'irrigation ? Si on Lui demandait brusquement s'il a bien fermé la porte de sa voiture à clé, il ne pourrait répondre, n'est-ce-pas?


Tandis chez Elle, certes l'excitation grandit, elle le constate :

- Oh c'est cool ce truc, très excitant, je n'avais pas pensé que cela serait si agréable...

- Ah oui... ?

- Oui, c'est fabuleux, cela donne des sensations divines ici et làààà... minaude-t-elle en se cambrant... Oui, les fesses sont si sensibles, que le passage sur l'arrière des cuisses se révèle des plus érotisants...


L'excitation est palpable, ces deux-là vont bientôt laisser tomber le rouleau, et passer à d'autres choses. Lui s'appuie en rythme contre ses fesses, il commence à raidir , son autre main se crispe à a hanche, à son épaule, saisit ses cheveux pour la ramener contre son bas- ventre, contre son pieu... Il n'a qu'un cerveau en état de marche et ce n'est pas celui qui remarque des détails futiles, c'est celui qui se prépare à l'action....


Elle frétille contre lui, tout cela est très excitant, "mhmm... se faire prendre ainsi à l'improviste, j'adore... Oh, tiens, y a des miettes sous la machine à café, et même une pâte, ce n'est pas de hier on a mangé autre chose, faudra que je nettoie, mais si je le fais maintenant il va se vexer... mais franchement je ne vois plus que ça..."


Je m'arrête là, à vous d'imaginer la suite...

Feront-il l'amour là, dans cette cuisine ? C'est très possible, oh quelle jolie scène... !


Arrivera-t-elle à oublier les miettes, et à se laisser aller, peut.-être faudra-t-il fermer les yeux, pour oublier ce détail si dérangeant... ?


Ou demandera-t-elle une pause ? Il pourrait comprendre qu'elle n'est pas comme lui, et que tant que ces miettes seront devant ses yeux, elle ne pourra pas se laisser aller, et que son orgasme, ses orgasmes, en sera-seront gâché-s ?


Se fâcheront-ils comme certains couples, parce qu'elle est trop compliquée, et qu'elle n'avait qu'à faire comme Lui ? ou parce qu'il aurait dû penser à faire le ménage avant en pensant comme Elle...?


Nous voici au coeur du mystère infini et complexe de l'amour dans le couple, des différences...

De nombreuses femmes remarquent tous les détails, même en faisant l'amour, oui je le jure ! J'en connais une qui jouit encore plus quand tout est beau autour d'elle : un tableau au mur, une plante aux feuilles qui vibrent dans la lumière, une lumière douce, une musique planante, peuvent la conduire à l'extase, pendant qu'ils jouissent... De même la poussière au plafond, un bruit de fond désagréable, du désordre dans la pièce vont la perturber, au grand dam de son zom, concentré sur l'unique sujet du moment, sexuel !


La clé du succès? En parler, en rire, et se connaître... Négocier...

Bon on nettoie les miettes ou on se déplace ?

Tu veux un fessée pour les oublier ?

Si je t'assieds sur ce plan de travail, c'est bon?


Bon dimanche à tous,

June qui fait le ménage... pour commencer !