120. 10'000 visites sur ce site !

Le système WIX m'informe que mon site www.june-summer-auteure.com a atteint le 4 janvier 2020 le palier de 10'000 visites !

Je suis étonnée et très fière de cet envol, depuis un an que j'ai beaucoup travaillé sur la mise en forme de mon site, afin de le rendre plus attractif.


Son point fort est évidemment ce blog, dans lequel j'ai très régulièrement posé un post, presque chaque jour au début, puis tous les 3-4 jours, sur les sujets de l'érotisme, de la sexualité, de la sexualité du couple, du coaching en sexualité, de l'épanouissement de soi, de la sensualité, de la liberté !

Ces thèmes ont attiré beaucoup de monde, avec des pics que j'ai constatés lorsque j'ai commencé à parler de séduction ! Comme quoi, cette question vaut la peine d'être traitée., je le développerai encore dans les posts qui vont suivre.


Certains ont remarqué que les posts 2019 ont disparu, hé oui, pour ne pas s'encombrer, je les retirerai à chaque fin d'année, les voilà partis en archive... Mais pas de souci, ils serviront de base à un nouveau livre, je vous en parlerai plus tard !

Nous repartons donc à neuf avec 2020... Et avec cette belle nouvelle, 10'000 visites sur ce site ! On me recommande de "remercier mes visiteurs...." Je ne voyais pas trop comment faire !... Une verrée, un apéro ici entre mes lignes, une soirée libertine virtuelle, une rencontre avec un masseur tantrique, un voyage dans un train érotique ? Comment faire si l'on reste dans le domaine virtuel ?

Alors j'ai trouvé la solution ! Je vous offre un peu de tout cela : j'ai reçu 10'000 visites, donc je vous offre 10'000 caractères d'extraits de textes de thèmes que je vous ai proposé : une soirée libertine, une rencontre avec un masseur tantrique, un voyage en train... Ça vous dit ?

Alors, on y va, chers visiteurs, je vous souhaite une lecture agréable et sensuelle, avec des extraits choisis de certains de mes livres !


Extrait de SEX SCHOOL
















" Jalina cria de plaisir, elle aimait tant le sentir entrer en elle, merveilleuse sensation qu’elle éprouvait toujours avec son expert. Elle s’accrocha à lui pour ne pas tomber, et s’harmonisa à son mouvement ample et puissant, lèvres collées, sexes bouillants, yeux plissés de plaisirs, râles et gémissements…

— Excusez-moi de vous déranger ! fit le maître d’hôtel survenu près d’eux sans qu’ils l’aient entendu arriver ; il ne manifestait aucune expression de surprise devant la scène torride qu’il surprenait.

— Je suis obligé de vous interrompre, les autres invités sont arrivés !

Jalina et Nicolas, interrompus dans leurs ébats, se regardèrent, étonnés. Les autres invités ? Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire ? pensèrent-ils abasourdis…

L’invitation stipulait pourtant que ce souper devait se dérouler en tête à tête. Ils n’eurent pas tellement le temps de tergiverser, et récupérèrent leurs vêtements éparpillés tout autour du bar. Ils se rhabillèrent en vitesse, et furent prêts à temps pour accueillir les nouveaux arrivants.

Trois couples firent leur entrée. Ils semblaient intrigués, regardaient partout, surpris de les trouver là, puis vinrent les saluer. Les physiques parfaitement assortis des partenaires de chaque couple frappèrent nos experts. Pour le premier, les deux devaient avoisiner les 1 m 90. L’homme avait les cheveux mi-longs châtain très clair, et la femme arborait une magnifique crinière blonde qui tombait jusqu’aux fesses. La trentaine étincelante, des physiques de top model, c’était le couple parfait, on avait l’impression qu’ils s’apprêtaient à gravir les marches du Festival de Cannes. Le second couple était à ranger dans la catégorie des petits ; lui trapu, musclé, grisonnant et elle avec des cheveux noirs qui lui tombaient sur la nuque, des courbes très intéressantes et un joli visage. C’était difficile de leur donner un âge, mais ils devaient avoir dans les quarante ans. Enfin le troisième couple : ils étaient un peu plus âgés, dans la cinquantaine. On pouvait les décrire comme de bons vivants, car tous les deux respiraient la joie de vivre par leurs formes et leurs visages très expressifs et très souriants. Lui avait le crâne chauve, un petit nez pointu et une grande bouche avec des dents d’un blanc éclatant. Elle avait les cheveux courts en pétard, blonds avec des mèches de couleurs, un visage un peu rond et un rouge à lèvres foncé qui lui agrandissait la bouche exagérément.

Ils se regardèrent tous en silence, ils étaient tout de même dans un cadre extraordinaire et, ne se connaissant pas, la situation était délicate… Le maître d’hôtel imperturbable leur servit l’apéritif au bar. Ils dégustèrent un excellent Païen, petite spécialité de vin blanc valaisan, qui les détendit quelque peu. Ils échangèrent quelques banalités d’usage, en circulant de l’un à l’autre, leur verre à la main, les couples restant prudemment soudés par paires. Parfois l’un d’eux s’aventurait à visiter le coin sado-maso en échangeant à voix basse, ou bien contemplait les lits avec circonspection… Puis tous réunis, naturellement ils abordèrent le sujet qui s’imposait, ce souper à surprises ! Comme nos experts, ils avaient reçu une invitation pour une soirée en tête à tête, comme eux ils avaient été très surpris de découvrir qu’ils n’étaient pas seuls, et comme eux ils venaient de se rendre compte qu’ils avaient probablement été victimes d’une arnaque…